120 MW d’énergie électrique bientôt disponible sur le site de Maria Gleta

 Le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement a présidé le mercredi 27 septembre 2017 dans la salle de conférence du Ministère, la cérémonie de signature du contrat entre l’Etat béninois et le consortium « BWSC » pour la construction de 480 MW d’énergie thermique dual fual sur le site de Maria-Gléta. La signature des documents a eu lieu en présence de son collègue de l’énergie, Dona Jean-Claude HOUSSOU et du Directeur Général de la Société Béninoise d’Energie Electrique (SBEE).
 
Le projet d’un coût global de 106,880 milliards francs Cfa, s’inscrit dans le cadre de la recherche des solutions pour rendre autonome le Bénin en matière de fourniture d’énergie électrique. La première phase de 120 MW qui a fait l’objet de signature de contrat ce mercredi sera achevée au bout de 18 mois ; c’est-à-dire à la fin du premier trimestre de 2019.
 
Heureux du démarrage imminent des travaux de construction de cette centrale thermique, le Ministre d’Etat, chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané, a rappelé que ce projet a pour objectif d’instituer un système énergétique largement autonome, compétitif et une fourniture d’électricité fiable et de qualité aux unités de production et aux populations béninoises. Et c’est dans cette optique que le Gouvernement, souligne-t-il, a prévu dans son Programme d’action « Bénin révélé », la modernisation et l’extension de la filière thermique et d’autres actions pour renforcer les capacités énergétiques du Bénin.
 
Abdoulaye Bio Tchané indique que le Ministre de l’Energie a été instruit, aux fins de mettre en œuvre un vaste programme de développement énergétique de plus de 9 300 milliards de Cfa. La cérémonie d’hier, à son avis, s’inscrit dans ce cadre et permettra d’ici janvier 2019 de disposer d’une énergie abondante, de bonne qualité et à bon marché pour la réalisation de l’ambition affichée par le Gouvernement à l’égard des populations et de l’économie nationale.
 
Dans son intervention, le Ministre d’Etat est revenu aussi sur la décision du Gouvernement qui avait opté, à court terme, de prendre en location depuis décembre 2016, 180 MW de centrales thermiques pour permettre d’atténuer l’influence du déficit sous régional en énergie, qui autrefois, se traduisait par des délestages monstres, et ce, au grand désarroi des populations.
 
Bientôt la fin du délestage !
 
Pour le Ministre en charge de l’Energie, il s’agit d’une cérémonie historique pour le Bénin dans la mesure où c’est pour la première fois que le pays veut construire une centrale thermique de cette puissance pour la fourniture d’énergie. « C’est le début d’un long processus qui va conduire le Bénin sur le boulevard des grands pays qui n’ont pas de soucis énergétiques », se réjouit-il.
 
Pour lui, la construction de cette centrale thermique s’inscrit dans le cadre des projets phares du Programme d’action du Gouvernement qui permettra d’améliorer l’accès à l’énergie des populations et de restructurer la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee). Le projet, ajoute-t-il, vient mettre fin aux coûts exorbitants des engagements pris par le Bénin depuis quelques années pour résoudre le problème des délestages.

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.