Accréditation des marchés publics au Bénin : près de 250 acteurs reçoivent leurs parchemins des mains du Ministre d’État BIO TCHANE

  Près de 250 acteurs ont suivi les formations pour une accréditation en management spécialiste des marchés publics et une autre vague pour une accréditation en audit et contrôle des marchés publics.

Entrant dans le compte d’un vaste programme de professionnalisation des acteurs du système des marchés publics, le Gouvernement du Bénin veut instituer un véritable corps des spécialistes de la commande publique dans l’administration béninoise.
Au terme de leur formation, ces acteurs ont reçu leurs parchemins au cours d’une cérémonie officielle de remise d’attestations à Azalaï hôtel de la plage de Cotonou en présence du Ministre d’État BIO TCHANE qui a présidé cette cérémonie et le Représentant Résident de la Banque Mondiale au Bénin.

Dans son mot de bienvenue, le Directeur Général du cabinet Setym International du Canada qui a assuré cette formation, Monsieur Larbi BENOUNNA, s’est dit heureux de cette formation qui fait du Bénin le 2ème pays dans la sous-région qui a le plus grand nombre d’accrédités après le Sénégal.

Le Représentant Résident de la Banque Mondiale au Bénin, Monsieur Atou SECK, a prodigué des conseils aux récipiendaires. La gestion des marchés publics étant un chemin difficile, il a invité les acteurs à une bonne utilisation de l’argent public de la manière la plus efficiente possible pour ne pas trébucher.
Dans son discours, le Ministre d’État BIO TCHANE a exprimé sa fierté de prendre part à cette remise d’attestations qui est une première dans l’histoire des marchés publics dans notre pays. Il a exprimé la gratitude du Gouvernement du Bénin envers la Banque Mondiale pour son appui financier. Cette étape ultime constitue pour lui la naissance d’un véritable corps de professionnels de la commande publique.
Aux récipiendaires, il leur a fait savoir que ce défi appelle d’eux une bonne maîtrise et un respect scrupuleux des textes de la commande publique et une vigilance de tous les instants. Il est établi que la transparence dans les marchés publics favorise l’instauration d’un environnement attractif pour les investissements et la croissance nécessaires à la réduction de la pauvreté.

Pour finir, il les a invité à développer les principes clés utiles à la bonne exécution de leur cahier de charge, a savoir, de l’autodéterminisme, de la motivation, du pragmatisme, de l’expérience et de la collaboration dans la conduite des marchés publics au sein de leurs structures respectives.
Les récipiendaires, à travers leur porte-parole, ont remercié toutes les autorités qui ont permis leurs participations à cette formation. Ils ont fait la promesse de mettre en pratique les acquis de cette formation pour un changement qualitatif de la gestion des marchés publics au Bénin.

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.