Atelier de validation du rapport d’évaluation sommaire de la mise en œuvre des ODD au Bénin : 2016-2019

Du mardi 28 au jeudi 30 avril 2020 s’est déroulé dans la salle de Conférence de la Direction Générale de la Coordination et du Suivi des ODD, l’atelier de validation du rapport d’évaluation sommaire de la mise en œuvre des ODD sur plusieurs séances de travail avec les points focaux ODD et DPP des Ministères en présence des consultants et une quarantaine de représentants des Partenaires Techniques et Financiers par visioconférence.

Outres les ministères, ces séances ont mobilisé les Organisations de la Société Civile notamment les membres du cadre de concertation des OSC autour des ODD, la Maison de la Société civile, l’Association Nationale des Communes du Bénin. Elles ont été présidées par Monsieur Magloire A. AGUESSY, Directeur Général de la Coordination et du Suivi des ODD qui a souhaité la bienvenue aux participants avant de leur présenter le contexte dans lequel s’inscrit la séance. Il a une fois encore remercié les participants pour leur engagement malgré les désagréments liés à l’annulation de l’atelier méthodologique et de lancement de la Contribution Nationale au Forum Politique de Haut Niveau, édition 2020, prévu pour se tenir le 17 mars 2020, en raison des mesures conservatoires de lutte contre le COVID-19.

Il a rappelé que c’est suite aux décisions issues de la Déclaration politique de l’Assemblée Générale des Chefs d’Etat et de Gouvernement de septembre 2019, auquel le Bénin a pris part, à travers le Ministère d’Etat chargé du Plan et du Développement notamment la Direction Générale de la Coordination et du Suivi des ODD (DGCS-ODD), que le Bénin s’est engagé pour faire de la prochaine décennie, une décennie d’actions ambitieuses et accélérées, en redoublant d’efforts pour des progrès plus remarqués à travers l’élaboration d’un Cadre Décennal d’Actions pour l’accélération des ODD (CDA-ODD) au Benin. Il a mentionné que l’élaboration du CDA-ODD assorti d’une feuille de route est, pour le Bénin, une réponse à cet « appel à une action accélérée ».  C’est pourquoi, il a affirmé qu’il est donc impérieux de mettre l’accent sur un bilan permettant d’identifier des solutions qui amélioreront la marche rapide et la mise en cohérence des mesures et actions urgentes vers l’atteinte des objectifs de développement durable.  Cette évaluation sommaire commanditée par la DGCS-ODD avec l’appui financier du Projet d’Appui à l’Opérationnalisation des Stratégies du Développement du Programme des Nations Unies pour le Développement à travers des consultants sont élaborés. Voici donc l’occasion de valider le rapport de l’évaluation sommaire sur la mise en œuvre des ODD   Aussi, a-t-il exhorté les participants à plus de contribution et d’échanges fructueux pour parfaire la qualité du rapport qui leur est soumis.

L’objectif global de cette activité est de doter le Bénin d’un cadre décennal d’actions pour l’accélération de la mise œuvre des ODD en vue de son exploitation dans le rapport de la Contribution Nationale Volontaire ».

De façon spécifique, il s’agit de :

  • Faire une évaluation sommaire de la mise en œuvre des ODD en mettant en exergue :
  • les points forts et les points faibles de la mise en œuvre ,
  • les niveaux atteints ;
  • les goulots d’étranglement freinant les progrès enregistrés au terme de cinq (5) années
  • Indiquer les pistes à suivre pour atteindre les ODD à la fin de la décennie.

Les séances se sont déroulées en deux phases. Une phase présentielle avec les Ministères et autres structures et la seconde phase en visioconférence avec les Partenaires Techniques et Financiers. Une quarantaine de participants issus des Agences du système de nations unies et de la coopération technique allemande GIZ ont contribué à l’enrichissement du rapport à travers leurs commentaires et observations.

A l’issue de ces séances, plusieurs recommandations ont été faites, entre autres, : il faut retenir

  • le maintien du titre évaluation sommaire de la mise en œuvre des ODD
  • la précision des questions évaluatives et des critères d’évaluation ;
  • la réorganisation du cadre de concertation des OSC autour des ODD ;
  • la prise en compte des 17 ODD dans l’évaluation ;
  • l’insertion de quelques actions phares réalisées par ODD ;
  • l’approfondissement des analyses et commentaires avec des indicateurs de progrès ;
  • la relecture du document pour corriger les coquilles ;
  • la précision des points forts et faibles, les leçons tirées de la mise en œuvre dans les parties conclusion et recommandations ;
  • la précision sur la période concernée par l’évaluation ;
  • la prise en compte des niveaux déconcentré et décentralisé, etc.

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.