Atelier sur les procédures de passation des marchés de la Banque Islamique de Développement

Les lundi 16 et mardi 17 décembre 2019 a eu lieu à AZALAÏ Hôtel de Cotonou, l’atelier sur les procédures de passation des marches de la Banque Islamique de Développement sous la présidence du Secrétaire Général du Ministère Plan et du Développement. Elle a connu la participation du Représentant du Directeur du Bureau Régional de la Banque Islamique de Développement, du Directeur Général du Financement du Développement, des Experts de la Banque Islamique de Développement, des Personnes Responsables des Marchés Publics des Ministères, des Coordonnateurs et Chargés de Projet et des cadres à divers niveaux.

A l’ouverture, le Secrétaire Général du Ministère a d’abord rappelé que cet atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations des revues de portefeuilles et des missions de supervision effectuées par la BID. Ensuite, il a remercié le Bureau Régional de la BID pour avoir initié le présent atelier sur les nouvelles procédures de passation des marchés de la BID, en collaboration avec la Direction Générale du Financement du Développement.

Poursuivant son allocution, le Secrétaire Général du Ministère a rappelé que le Ministère du Plan et du Développement dans son rôle de suivi des projets du portefeuille de la Banque au Bénin, organise périodiquement les revues pour apprécier le niveau d’avancement des différents projets et identifier les contraintes majeures, qui entravent leur exécution et de proposer des de solutions aux difficultés pour une gestion efficace et efficiente des projets. Il a alors rappelé que l’objectif de cet atelier est de familiariser les participants sur les nouvelles procédures de passation des marchés de la Banque.

Pour finir, le Secrétaire Général du Ministère a exhorté les participants et les acteurs de gestion des projets à faire preuve d’assiduité et de concentration tout au long des travaux, afin d’être en mesure de maîtriser les procédures et de conduire convenablement et efficacement les processus de passation de marché au niveau de leurs projets. Cela permettra d’accélérer le traitement des dossiers au niveau de la BID et d’induire une amélioration des niveaux de décaissement.

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.