Cinquième session du comité de pilotage du plan cadre des nations unies pour l’assistance au développement du Bénin

 Le mardi 29 janvier 2019 a eu lieu à AZALAÏ Hôtel de Cotonou, la cinquième et dernière session du Comité d’Orientation et de Pilotage du Plan Cadre des Nations unies pour l’Assistance au Développement du Bénin (UNDAF) 2014-2018. Cette session a un double objectif, à savoir : assurer la clôture de l’UNDAF 2014-2018 et procéder au lancement du PNUAD 2019-2023.

La session a connu la participation du Corps diplomatique, des représentants des Agences du Système des Nations Unies, des ministères, du secteur privé et de la société civile. Elle a été coprésidée par Madame Adidjatou MATHYS, Ministre du Travail et de la Fonction Publique, représentant le ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, et Monsieur Siaka COULIBALY, Coordonnateur Résident du Système des Nations unies.

En prélude aux discours officiels, les participants ont suivi la projection d’un film documentaire sur les grands résultats de l’UNDAF 2014-2018 ainsi que la présentation des grandes lignes de l’UNDAF 2019-2023.

Dans son intervention, le Coordonnateur Résident du Système des Nations unies a fait remarquer que cette session intervient dans le contexte de la réforme du SNU qui confère au Bureau du Coordonnateur Résident plus de responsabilités pour assurer la cohérence des actions menées par les Agences. Il a indiqué que l’UNDAF 2019-2023 mettra davantage d’accent sur la redevabilité à travers la plateforme UNINFO du SNU qui sera déployée bientôt. Il a remercié tous les acteurs pour les résultats obtenus.

En procédant au lancement officiel de l’UNDAF 2019-2023, la Ministre du Travail et de la Fonction Publique a affirmé que la coopération entre le Bénin et le Système des Nations Unies s’est déroulée durant le cycle 2014-2018 à la grande satisfaction du Gouvernement. Elle en a félicité tous les acteurs et partenaires. Elle a ensuite exhorté les Chefs de file des Effets et tous les intervenants à focaliser leurs interventions durant le cycle 2019-2023 sur la logique des résultats afin qu’elles concourent, de manière tangible, à l’atteinte des objectifs du Programme d’Action du Gouvernement en vue d’apporter des réponses durables aux préoccupations à nos populations. Elle a saisi l’occasion pour inviter les Partenaires Techniques et Financiers au développement du Bénin à répondre favorablement à la demande de mobilisation de fonds du Gouvernement pour combler le gap de financement de l’UNDAF.

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.