Revue annuelle 2016 des Projets de la Thématique Croissance Inclusive du Programme de coopération Bénin-PNUD

Synchroniser les interventions des projets avec le Programme d’Action du Gouvernement
 
Porto-Novo le 17 février 2017 : A travers les projets de la thématique Croissance Inclusive, le PNUD accompagne le Gouvernement du Bénin dans ses efforts pour relever les défis du développement et de lutte contre la pauvreté. Il s’agit d’une part,de faciliter l’accès despopulations les plus pauvres aux services sociaux de base comme s’y emploient les Projets pilotesProjetVillage du Millénaire (PVM) à Banikoara, ProjetCommune du Millénaire (PCM) à Bonou et Projet Urgence Eaupour le développement durableet,d’autre part, d’appuyer les activités susceptibles d’augmenter les revenus des pauvres et de créer des emplois décents pour les jeunes et les femmes comme l’expérimentent le Projet de Promotion de l’Entrepreneuriat Agricole pour la transformation socio-économique des zones rurales au Bénin(PPEA) et le Projet de Business Promotion Center(BPC).

Pour évaluer les performances de ces cinq projets, les membres du Comité de Pilotage se sont retrouvés les 16 et 17 février 2017 à Porto-Novo dans le cadre de la revue annuelle 2016. L’activité a démarré par une visite de terrain des réalisations de démarrage du PCM-Bonou la veille et s’est poursuivie avec la tenue de la session du Comité de Pilotage le vendredi 17 février 2017. La revue a permis d’apprécier les résultats enregistrés au cours de l’année 2016 et les dispositions pratiques prises par les parties prenantes pour l’atteinte des objectifs poursuivis à travers la mise en œuvre des projets.

 
Nonobstant le contexte politique et institutionnel marqué par les perturbations inhérentes à l’organisation de l’élection présidentielle ainsi que les changements induits par l’alternance au sommet de l’Etat et la mise en place tardive des ressources au profit de certains projets, des résultats appréciables ont été atteints. Le taux d’exécution physique moyen pour l’ensemble des activités de la composante est de 81,2% tandis que le taux moyen d’atteinte des cibles d’indicateurs du Plan Cadre des Nations Unies pour l’Assistance au Développement du Bénin (UNDAF2014-2018) s’élève à  82,76% à fin 2016.
 
Des progrès encourageants
 
Au titre des progrès réalisés, on peut mentionner entre autres, notamment au niveau du PCM Bonou, la formation des groupements de maraîchers, d’apiculteurs et de transformatrices, la dotation de deux groupements en équipements agricoles, l’installation d’équipements de transformation au profit de 300 coopératrices au niveau de la plateforme multifonctionnelle construite par le projet. Un répertoire des pratiques et technologies post-récoltes assortie de leurs forces et faiblesses a été dressé et un module de formation  pour leur vulgarisation visant à réduire les pertes post-récolte qui atteignent aujourd’hui 45% pour le riz et le mais est élaboré est disponible.Un véhicule-ambulance  ainsi qu’un lot  de matériels médicaux ont été acquis et remis aux bénéficiaires.43 dispositifs de lavage de mains ont été posés dans toutes les écoles de la commune. 4 incinérateurs ont été construits dans 4 centres de santé de la Commune.La construction de 33 salles de classes est en cours et le processus pour la construction d’une bibliothèque avec un télé-centre communautaire est engagé.
 
Pour le Projet Village du Millénaire (PVM), on peut noter, entre autres, l’appui à 91 petits producteurs (H/F)  pour l’accès au marché, l’aménagement de 4 sites maraîchers(Nipouni, Wogobiga, Koné, Bouténan).832 écoliers ont bénéficié de l’appui du PVM pour l’établissement des actes de naissances.L’appui à l’installation de 50 apiculteurs et de 10 éleveurs de lapins (notamment les femmes), a été réalisé.
 
En ce qui concerne le Projet d’Urgence Eau,44 foragessur 54 prévus, ont été réalisés et réceptionnées dans le département des collines, 164 autres puits sur 254 ont été forés dans les départements  du Zou, du Mono, du Couffo, de l’Ouémé, du Plateau, du Borgou, de l’Alibori, de l’Atacora, de la Donga et des Collines. Les travaux de finition de ces forages sont en cours.
 
S’agissant des BPC, le nombre de jeunes entrepreneur(e)s formé(e)s et accompagné(e)s à la création d’entreprises (EDL, Farm Manager et autres) a été quasiment doublé  passant de 2343 à 4243.Il en est de même, du nombre de jeunes entrepreneur(e)s formé(e)s et accompagné(e)s qui est passé de 3187 à 6745.
Par ailleurs, les efforts au niveau du PPEA ont permis la formation et l’accompagnement pour le financement de 326nouveaux jeunes de 15-24 ans à l’entreprenariat agricole.
 
Optimiser les interventions au regard des orientations du PAG
 
« Le Gouvernement se réjouit des résultats encourageants obtenus à travers la mise en œuvre du Programme de Coopération avec le PNUD a déclaré le Président du Comité de Pilotage. Pour maintenir le cap, les projets actifs et en cours de formulation devront être mieux calibrés sur les principaux enjeux de développement pour des impacts de plus en plus significatifs au profit des populations » a ajouté Monsieur Rufino D’ALMEIDA. Le Directeur de Cabinet du Ministre du Plan et du Développement n’a pas manqué de souligner que le Programme d’Action du Gouvernement (PAG) constitue le seul cadre de mise en œuvre des actions de développement pour la période 2016-2021. Il a invité les équipes des projetsà optimiser les interventions au regard des orientations du PAG.
Cette préoccupation est partagée par la représentation résidente du PNUD. Son porte-parole,Monsieur Adrien TIGO a indiqué que le PAG 2016-2021 reste le référentiel pour le développement du Bénin.Le représentant du représentant résident adjoint du PNUD a réitéré la disponibilité du PNUD à poursuivre sa coopération avec le Bénin nonobstant le fait qu’un certain nombre de projets de la composante sont en phase de clôture. Dans cette perspective, les projets de la composante croissance inclusive devront opérer les alignements nécessaires pour que le PNUD puisse apporter sa contribution à l’atteinte des objectifs du PAG surtout au niveau de l’axe  N°3 portant sur l’amélioration des conditions de vie des béninoises et des béninois a souligné Monsieur Adrien TIGO.
 
Engagement des équipes de gestion des projets
 
A l’issue des travaux de cetterevue, les équipes de gestion ont pris l’engagement de :
 
-synchroniser les interventions des projets avec le Programme d’Action du Gouvernement « Bénin révélé » 2016-2021 ;
-mettre en œuvre les activités de clôture pour les projets PPEA, BPC et PVM à savoir les audits, les évaluations, l’élaboration des rapports techniques de mise en œuvre, l’inventaire des biens et les propositions d’affectation et enfin, l’organisation des ateliers de clôture.
-Prendre en compte les activités de capitalisation des acquis dans la mise en œuvre des projets.

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.