Dissémination du Plan National de Développement (PND) : Le Ministre d’État Abdoulaye BIO TCHANÉ préside les travaux

  Le Ministre d’État chargé du Plan et du Développement, Monsieur Abdoulaye BIO TCHANÉ a présidé le lundi 14 janvier 2019, la cérémonie officielle de dissémination du Plan National de Développement (PND)

Le mot de bienvenue prononcé par Monsieur Magloire AGUESSY, Directeur Général des Politiques de Développement, a fait le point des étapes parcourues pour aboutir au Plan de Développement. «La cérémonie officielle de dissémination du Plan National de Développement est l’aboutissement d’un processus qui a mobilisé suivant une démarche participative pendant un peu plus de 12 mois, cadres de l’administration, acteurs du secteur privé et de la société civile, membres du gouvernement, Institutions de la République, leaders religieux, partenaires sociaux et universitaires ainsi que les partenaires au développement.», a-t-il rappelé. Tous les départements du pays ont été sillonnés pour écouter les différentes couches de la population sur les options de développement nécessaires à faire en rapport avec leurs aspirations.

Monsieur Siaka COULIBALY, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Bénin, a félicité le gouvernement pour avoir renforcé toute la chaîne de planification à court, moyen et long terme en adoptant le Plan National de Développement le 24 octobre 2018. Il s’est ensuite réjoui de voir l’agenda 2030 et l’agenda 2063 intégrés dans le Plan National Développement. Pour finir, il a rassuré le gouvernement de l’engagement du Système des Nations Unies à renforcer la coopération avec le Bénin.

Dans son discours, le Ministre d’État Abdoulaye BIO TCHANÉ, a énuméré les thématiques autour duquel est organisé le Plan National de Développement à savoir :

·         le capital humain et le bien-être des populations;

·         la productivité et la compétitivité économiques;

·         l’environnement, les changements climatiques et le développement des territoires;

·         la gouvernance.

«L’objectif général retenu est d’atteindre une croissance soutenue, inclusive et durable de 10% en 2025 axée sur le développement de l’agro-industrie, des services et du tourisme dans un cadre de gouvernance nationale et locale plus efficace en misant sur le développement du capital humain et des infrastructures.», a-t-il ajouté avant d’inviter les différents acteurs à utiliser chaque fois que de besoin ce document de référence qui nous facilite l’avancée sur le chemin de l’amélioration des conditions de vie de nos populations.

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.