Lancement de la campagne multimédia du Projet SWEDD sur la crise de la Covid-19 

La survenance de crise sanitaire mondiale liée à la Covid-19 avec ses effets néfastes a fragilisé les économies de tous les Etats du monde. Le Bénin n’est pas resté en marge de cette situation catastrophique. Les mesures de restrictions mises en place ont affecté l’activité économique dans les différents pays. Les femmes et les adolescentes, cibles du projet SWEDD sont particulièrement touchées par les retombées néfastes de crise à la Covid-19. C’est dans ce contexte critique que s’est tenue, ce lundi 8 juin 2020, la réunion virtuelle du Comité Régional de Pilotage du Projet de l’Autonomisation des femmes et le dividende démographique au Sahel (SWEDD) sous le thème « Autonomisation des femmes comme stratégie intégrée des plans de riposte contre la Covid-19 : perspective pour le programme SWEDD ». La réunion virtuelle a permis d’évaluer l’impact socio-économique de la Covid-19 sur les activités du projet SWEDD et de sauvegarder le vaste potentiel des adolescents en période de crise et d’y apporter les contributions adéquates dans les 9 pays du SWEED (Bénin, Burkina-Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad). Le Ministre d’Etat dans son intervention a présenté les efforts du Gouvernement face à la riposte de la pandémie au Coronavirus et les perspectives pour la relance de l’économie nationale.

En marge de la réunion virtuelle du Comité Régional de Pilotage (CRP) du Projet SWEDD, le Président du Comité National de Pilotage, Cyriaque EDON et la Coordonnatrice de l’Unité de Gestion du Projet SWEDD-BÉNIN, Madame Naïmatou BIO DJARA KOUTOUMA ont animé une conférence conjointe. L’occasion pour lancer la campagne multimédia introduite par le Ministre d’État en charge du Plan et du Développement, Abdoulaye BIO TCHANE. Ces échanges avec la presse visent à améliorer les connaissances, attitudes et mesures de protection des populations notamment des filles et des femmes sur la pandémie de la Covid-19.  Plus spécifiquement, il y a lieu de renforcer l’accès de la population cible à l’éducation, à la santé maternelle et infantile de qualité et aux services de planification familiale. C’est pourquoi la campagne s’appuie sur les partenaires existants et donc, les chaînes nationales et régionales et les médias digitaux. Ces différents canaux de communication sont mis à contribution pour la diffusion des messages, supports de la campagne afin de sensibiliser sur la Covid-19 et de prévenir les risques et dangers auxquels les femmes et les filles peuvent être exposées.

Au Bénin, les activités de la campagne porteront prioritairement sur l’information et la sensibilisation par les canaux de communication, les sketches, les spots publicitaires etc…

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.