Nous contacter

Contact Info

Nous appelez :

+229 21 30 76 84

Adresse Mail :

mpd.info@gouv.bj

Situation géographique :

Cotonou route de l'aeroport, 08 BP : 755 Cotonou, Bénin

Atelier de formation des pépiniéristes et acteurs des services forestiers locaux sur la conduite des pépinières et plantations du bambou

par KARIMOU A. A.Nassirou

23/12/2020

Informations

L’atelier organisé par le CePED 15 au  17 décembre  2020 à Parakou  à travers le Projet Moyens de Subsistance Durables (PMSD) intervient dans un contexte où les collectivités locales (acteurs locaux) manquent de capacités nécessaires pour préserver et gérer les forêts et plantations publiques, peinent à prendre réellement en charge la lutte contre la dégradation des terres et des berges, la protection des zones humides, la question de l’énergie pour l’alimentation, etc. Cet atelier vise à contribuer à l’introduction du bambou dans l’action locale de lutte contre la déforestation, la dégradation des terres et les changements climatiques.

Cet atelier a réuni :

  • une trentaine d’acteurs locaux venus des communes d’Avrankou, Bopa, Ouaké et Savalou;
  •  07 Chefs services de la mairie responsables de la planification et des affaires environnementales ;
  • 04 Responsables Communaux des services forestiers, et
  • 16 Pépiniéristes, producteurs de plants, dont 6 femmes.

L’atelier a permis aux participants de : (i) Comprendre les notions de base sur l’espèce de bambou, les plantations de bambous, et les exploitations économiques et écologiques des plantations de bambou ; (ii) Renforcer leurs connaissances sur la mise en place de pépinière et leur entretien jusqu’à la plantation ; (iii) Renforcer leurs capacités sur l’installation, le suivi et la gestion des plantations de bambous ; (iv) Découvrir les techniques de fabrication de charbon alternatif et durable à partir de bois de bambou.

A l’occasion de la cérémonie d’ouverture, la Coordonnatrice Nationale du Projet au nom du Directeur du CePED, a encouragé les acteurs présents à s’investir davantage dans la conservation et la gestion durable du capital naturel notamment les ressources forestières dont elles disposent sur leur territoire. Elle a présenté les opportunités qu’offre le bambou pour le Bénin avant d’insister sur le caractère exceptionnel et les fonctions économique et écologique du bambou : « Spécial de par ses caractères favorables, (par exemple, vert toute l'année, ses racines robustes, fort en reproduction et croissance rapide), le bambou possède des bons caractères biologiques notamment une bonne capacité de renouvellement. Sa valeur écologique est très importante, pour la conservation et la restauration des sols, la protection contre les vents forts et la fixation du sol, la rétention de sable dans les bassins versants, la régulation du climat, la purification de l'air, la diminution des bruits et l’amélioration de l'environnement pour les autres plantes. C'est une plante à haute valeur économique et écologique, à croissance rapide qui s’adapte bien dans les espaces difficiles ».  Elle a par ailleurs, remercié le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) pour leur accompagnement à la mise en œuvre du Projet Moyens de Subsistance Durables (PMSD) grâce auquel l’atelier.

Au terme de l’atelier, les participants se sont approprié les  techniques de conduite de pépinières de bambou, les techniques de mise en place et de gestion des plantations de bambou, les opportunités économiques qu’offrent les plantations de bambou et l’importance écologique du bambou dans le contexte du Bénin. La fabrication de charbon durable a été pratiquée par les participants.

L’atelier a été clôturé à la grande satisfaction du CePED et des participants.