Nous contacter

Contact Info

Nous appelez :

+229 21 30 76 84

Adresse Mail :

mdc.info@gouv.bj

Situation géographique :

Cotonou route de l'aeroport, 08 BP : 755 Cotonou, Bénin

Droits à l'éducation et à la santé de la femme et la jeune fille au Bénin

par BISSIRIOU Mohamed Loukouman Adio

26/11/2020

Informations

L’affinement et la finalisation des textes juridiques protégeant les droits à l'éducation et à la santé de la femme et de la jeune fille au Bénin font objet d'un atelier ouvert ce lundi 23 novembre 2020 à l’Hôtel Bel Azur de Grand-Popo. C’est une activité organisée par le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance (MASM) avec l’appui technique et financier du projet SWEDD-Bénin.

Au terme des travaux dudit atelier, les participants auront à parcourir à nouveau les différentes observations faites sur l’ensemble des documents notamment les textes de lois protégeant les droits à l’éducation et à la santé de la femme et de la fille, proposer un agenda de mise en œuvre du plan national de vulgarisation des textes qui seront prochainement soumis pour approbation et faire le suivi à tous les niveaux de mise en œuvre pour la signature des décrets d’application.

Dans son mot de bienvenue, la DPASFG, Joséphine FATOMBI représentante de la Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance a apprécié l'opportunité et les objectifs qui sous-tendent la tenue de cet atelier en ce qu'ils portent sur l'affinement et la finalisation des textes de lois protégeant les droits à l'éducation et la santé de la femme et la jeune fille au Bénin. Aussi invite-t-elle les participants à donner le meilleur d’eux-mêmes en vue de la finalisation des projets de textes juridiques soumis aux travaux de l’atelier.

En procédant à l'ouverture des travaux, le Directeur de Cabinet du Ministre d’Etat chargé du Plan et du développement, Alastaire Sèna ALINSATO, a fait observer que la problématique des mariages précoces et des grossesses non désirées constitue une grande préoccupation et impacte la majorité de la jeunesse, notamment la gente féminine. La lutte contre ces fléaux passe par des actions pratiques et efficaces devant impacter les communautés. Ainsi tout en rappelant le contexte et les objectifs du projet SWEDD-Bénin dans ses diverses composantes, le Directeur de Cabinet du Ministre d’Etat soutient que l'atteinte des objectifs du projet passe par les mesures de protection et l'application effective des textes législatifs en faveur des droits de la femme et de la fille. À cet égard, il a rappelé que pour favoriser la mise en application de ces textes de lois, il avait été organisé un atelier de relecture en trois sessions au cours desquelles huit (08) textes de lois avaient fait objet de relecture et de propositions de décret d'application. Le présent atelier qui se tient à l’Hôtel Bel Azur de Grand Popo, fait suite donc aux trois (03) sessions précédentes afin d'affiner et de mettre en forme le travail abattu au préalable. Vu la densité des tâches, il a exhorté les participants à l’assiduité et par ailleurs a remercié les partenaires technique et financier, en particulier la Banque mondiale à travers le projet SWEDD BENIN pour leurs appuis multiformes.

Prennent part à cet atelier qui prendra fin le mercredi 25 novembre 2020, les Conseillers Techniques Juridiques et Chefs Cellules Juridiques des Ministères concernés, les représentants du Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance (MASM) et du Ministère du Plan et du Développement (MPD), la Société Civile, le Président de la Commission des lois et des droits de l’Homme de l'Assemblée nationale et les cadres du projet.