Première revue trimestrielle de la composante Gouvernance, Participation et Décentralisation

20170420_093837_1

Première revue trimestrielle de la composante Gouvernance, Participation et Décentralisation

Timide démarrage des activités des projets

Le comité de pilotage de la composante Gouvernance, Participation et Décentralisation a tenu sa première revue trimestrielle de l’année en cours, ce jeudi 20 avril 2017 à l’INFOSEC de Cotonou. La cérémonie d’ouverture de cette session a été coprésidée par le Représentant Résident Adjoint du PNUD et le Secrétaire Général du Ministère du Travail de la Fonction Publique et des Affaires sociales (MTFPAS). Des rapports de progrès présentés à cette rencontre, il ressort que les résultats obtenus par les projets de cette composante du programme de Coopération Bénin-PNUD ne sont pas encore perceptibles. Le taux d’exécution physique est en moyenne de 15% contre un taux d’exécution financière de 9% environ au cours de la période sous revue.

La stagnation dans la trajectoire des performances ainsi observée est justifiée en grande partie par les difficultés de mobilisation des ressources notamment de la contrepartie nationale. En exécution d’une recommandation formulée au cours de la revue annuelle de 2016, les acteurs compétents ont initié sans succès, des démarches visant à trouver une solution définitive à ce problème récurrent. Il s’agit de faire inscrire ces crédits de la contrepartie nationale sur la ligne 27 du budget national consacrée au transfert en capital pour les soustraire des contraintes des procédures liées au financement des dépenses courantes de l’Etat. Le problème qui demeure d’actualité a fait l’objet d’une nouvelle recommandation à l’issue de la revue.

Au nombre des réalisations qui retiennent l’attention on peut mentionner les actions entamées par le PAAARJC pour lutter contre les détentions préventives abusives et contribuer au désengorgement des prisons ainsi qu’à la réinsertion sociale des prisonniers. Les informations collectées sur les conditions d’incarcération des prisonniers seront analysées en vue de leur apporter une assistance juridique et un appui psychosocial selon les possibilités offertes par le cadre légal en vigueur. On peut noter par ailleurs les avancées substantielles enregistrées au niveau des travaux de priorisation des ODD et de leur arrimage au Programme d’Action du Gouvernement sous la houlette du PASD.

Messieurs Gilbert POUMANGUE, représentant Résident du PNUD et Norbert KAHOUNOU, représentant la MTFPAS ont invité les équipes des projets à conjuguer leurs efforts pour que les objectifs poursuivis soient atteints au bout du rouleau.

La composante Gouvernance, Participation et Décentralisation dispose dans son portefeuille de quatre projets actifs que sont : (i)le Projet d’Appui à la Réforme Administrative, Institutionnelle et à la Réforme de la Fonction Publique (PARAIRFP),(ii) le Projet d’Appui au Renforcement des Capacités et à la Modernisation de l’Assemblée Nationale (PARCMAN),(iii) le Projet d’Appui à l’Amélioration de l’Accès à la Justice et de la Reddition de Comptes (PAAAJRC) et (iv) le Projet d’Appui à l’opérationnalisation des Stratégies de Développement (PASD). Deux projets ont été clôturés en 2016. Il s’agit du Projet d’Appui à la Promotion du Mécanisme de la Gouvernance Concertée et aux Organisations de la Société (PAMGC/OSC) et du Projet d’Appui à la Formation au Centre de Perfectionnement aux Actions de Déminage et de Dépollution de Ouidah (PAF/CPADD). 

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.