Réunion annuelle de concertation bilatérale entre le Bénin et le Japon

Le jeudi 03 octobre 2019 dans la salle de conférence 423 du Cabinet, le Ministre d’Etat Changé du Plan et du Développement a présidé en présence de l’Ambassadeur Plénipotentiaire du Japon près le Bénin, la réunion annuelle de concertation bilatérale entre le Bénin et le Japon. Cette réunion intervient au lendemain de la TICAD 7, qui a connu la participation du Président de la République, tenue à Yokohama au Japon du 28 au 30 août 2019 sur le thème « Faire progresser le développement de l’Afrique en recourant aux peuples, à la technologie et l’innovation ».

Elle s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération entre les deux pays et a permis de passer en revue les différentes interventions du Japon au Bénin, d’apprécier leur performance et d’échanger sur les difficultés qui entravent leur bonne exécution, en vue d’apporter des solutions appropriées.

Dans son discours d’ouverture, le Ministre d’Etat a rassuré la Partie japonaise que des éléments de réponses seront données au cours des présentes assises aux préoccupations exprimées pendant les travaux préparatoires de cette rencontre.

Pour finir, le Ministre d’Etat a rappelé aux participants que, les services techniques béninois sont à pied d’œuvre pour le démarrage effectif des travaux de réalisation des infrastructures sociocommunautaires pour lesquelles le Bénin a obtenu l’avis de non objection pour l’utilisation des fonds de contrepartie des dons KR1 et hors projets d’un montant d’un peu moins de 7 milliards de FCFA : Il s’agit du géoréférencement des sites devant abriter les infrastructures, la préparation des dossiers de passation des marchés publics, etc.

Les travaux se sont alors poursuivis avec le Directeur de Cabinet du Ministre d’Etat après le retrait du Ministre à l’issue de la phase protocolaire. Les travaux qui se sont déroulés dans une ambiance cordiale ont abouti aux principales résolutions suivantes :

  1. Engagements du Bénin à fournier d’autres informations complémentaires à la Partie japonaise par écrit
  2. Prise des mesures pour l’opérationnalisation de la TICAD et du plan CACAO
  3. Suivi des engagements de part et d’autre
  4. Préparer la mission des investisseurs privés japonais en novembre
  5. Etudier les différentes possibilité d’exonération sur requête de la Partie japonaise
  6. Améliorer le processus dans le choix des projets à financer au niveau des collectivités locales

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.