Une marche pour la lutte contre le cancer du sein et de la prostate des Agents du MPD

Le ministère du Plan et du Développement n’est pas resté en marge des manifestations organisées dans la cadre de la célébration de l’édition 2019 de la Journée internationale de la Femme (JIF). Tous sexes confondus, le personnel dudit ministère a organisé ce vendredi 08 mars 2019, une marche pour la lutte contre le cancer du sein et de la prostate. L’objectif de la marche est de sensibiliser les uns et les autres pour renforcer la lutte contre ce fléau qui détruit la santé humaine.

« Tous contre le cancer du sein et de la prostate », tel est le message inscrit sur le t-shirt des agents du ministère du Plan qui entendent lutter contre le fléau du cancer qui mine la santé des populations. Prenant départ des locaux, ils ont effectué d’une heure de marche, en passant pas le Centre National Hospitalier et Universitaire Hubert Koutoukou Maga (CNHU/HKM de Cotonou, le Camp Guezo, l’axe Père Aupiais- carrefour Cadjehoun avant de retourner au Ministère du Plan et du Développement (MPD).

Selon le Directeur du cabinet du ministre en charge du Plan, Rufino d’Almeida, la bonne. santé des citoyens est source de développement. « C’est une marche pour le développement », a-t-il déclaré. Pour M. d’Almeida ce fléau touche indifféremment les hommes et les femmes d’où le choix de la lutte contre le cancer du sein chez la femme, et de la prostate chez l’homme. « Pour que nous ayons la parité tant recherchée au niveau politique, il faudrait déjà que les citoyens soient en bonne santé », a-t-il souligné. Il a ensuite précisé que « la bonne santé des citoyens est l’un des objectifs phares du gouvernement ».

« Nous avons voulu faire participer toutes les femmes du ministère parce que c’est un évènement qui nous concerne toutes, c’est notre journée, nous sommes là pour nous battre (…) », a indiqué Chimène Guedou Vissetogbe, Directrice adjointe de la programmation et de la prospective et membre du comité d’organisation.

Mme Crescentia Yaro, Présidente du comité d’organisation soutient également que la santé est prioritaire pour un bon développement. L’édition 2019 de la Journée Internationale de la Femme est célébrée au ministère du Plan en deux étapes. La première activité est relative à cette marche organisée pour la lutte contre le cancer et la deuxième aura lieu le 14 mars prochain. Cette dernière est consacrée à un panel réunissant les femmes et des ministres du gouvernement. Lors de cette rencontre, informe t-elle, ce sera « une occasion pour les femmes de pouvoir dire ce qu’elles pensent en liant leur vie professionnelle à celle familiale ».

Pour la participante Gisèle Houessou Assaba, cette marche est une innovation du ministère du plan et du développement. « Chaque fois, tous les 08 mars on nous reproche le fait d’être tout le temps en train de faire des fêtes. Cette fois çi nous avons voulu marcher pour montrer notre lutte contre le cancer du sein et de la prostate », a-t-elle souligné. Le développement de la femme précise Gisèle H. Assaba ne peut se faire sans une bonne santé.

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.